Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Le Comité de Gestion Locale du Parc national de Taï tient sa deuxième session
    23-10-2015
    299

    Informations supplémentaires

    Le Comité de Gestion Locale du Parc national de Taï tient sa deuxième session

    Le Comité de Gestion locale du Parc national de Taï (CGL-PNT) a tenu sa deuxième session au titre de l’année 2015, le jeudi 27 août 2015, au bureau de la GIZ à San-Pedro. Cette session a été présidée par Monsieur KONE Messamba, Préfet de la Région du Cavally, Préfet du Département de Guiglo et Président dudit comité.

    Organe consultatif d’un parc national ou d’une réserve naturelle, le Comité de gestion locale émet son avis et formule des suggestions pour une meilleure gestion de ce site. Au niveau du Parc national de Taï, cet organe est mis en place depuis 2006.

    Au cours de cette session, il a été présenté aux membres statutaires et aux invités de ce comité :

    • le bilan semestriel des activités de gestion du Parc national de Taï;
    • les résultats de la 9ème phase du suivi-écologique du Parc national de Taï ;
    • une communication sur les services écosystémiques fournis par le Parc national de Taï ;
    • une communication sur la contribution de la GIZ à la mise en œuvre du plan d’aménagement du Parc national de Taï.

    Selon le bilan semestriel et les résultats du suivi écologique, présenté aux membres statutaires, l’état de conservation du Parc national de Taï est satisfaisant, car l’on assiste à une stabilité des effectifs des espèces animales et à une quasi intégrité de la flore. Cependant, la situation de l’orpaillage demeure préoccupante et les gestionnaires du parc s’emploient activement à inverser cette tendance ; Toute chose qu’ils comptent réussir avec le soutien des autorités administratives et des partenaires techniques et financiers dont la GIZ.

    Dans sa communication sur les services écosystémiques, le professeur KONE Inza, Enseignant-Chercheur à l’Université Félix HOUPHOUET-BOIGNY, a révélé aux membres du CGL tous les avantages qui sont fournis par le Parc national de Taï. Ce parc favorise, entre autres, la stabilisation du climat et à l’amélioration de la pluviométrie du Sud-ouest de la Côte d’Ivoire, contribuant ainsi à une meilleure productivité des spéculations agricoles telles que le cacao, le palmier à huile, l’hévéa, etc. Le cacao produit dans l’espace Taï représente environ 40% de la production nationale.

    Le comité s’est réjoui des efforts accomplis par l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves et a remercié la GIZ pour l’appui constant apporté pour la conservation du Parc national de Taï.

    A la fin de la rencontre, le Directeur Général de l’OIPR, le Colonel TONDOSSAMA Adama s’est exprimé face à la presse pour faire le point de cette session et rappeler les faits majeurs

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.