Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Phase 9 du suivi écologique : les résultats validés
    02-06-2015
    241

    Informations supplémentaires

    Phase 9 du suivi écologique : les résultats validés

    Depuis une décennie, l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) et ses partenaires, notamment la Fondation pour les Chimpanzés Sauvages (WCF), s’attèlent à exécuter un programme de suivi écologique avec pour objectif de connaître (chaque année) l’état de conservation du Parc national de Taï. C’est dans ce cadre que s’est tenu un atelier de validation des résultats de la phase 9 de ce programme, le vendredi 17 avril 2015, dans la salle « TONDOSSAMA Adama » de la DZSO à Soubré.

    Cet atelier qui a réuni 26 personnes provenant des structures impliquées dans la gestion du réseau des parcs nationaux a été présidé par le Col N’GORAN Djè François, Directeur Technique de l’OIPR, représentant Monsieur le Directeur Général. Il faut également noter la présence du Sous-préfet de Zagné, Monsieur OUATTARA Mory.

    Débutée en octobre 2013, cette phase s’est achevée en avril 2014 avec un total de 5 missions de collecte de données soit 362,64 Km de transect parcouru.

    Selon le Capitaine TIEDOUE Roland, responsable du suivi écologique, le secteur de Djouroutou a enregistré le plus grand taux de rencontre d’indice d’activités d’espèces animales avec 64,92 indices/km. Le taux de rencontre des observations directes est estimé à 4,69 observations par km. Le secteur le moins riche est le secteur de Djapadji avec 43,38 indices/km et 1,55 observation directe par km. Des résultats de cette phase on peut noter les points suivants :

    • L’abondance moyenne des singes est estimée à 51 111 individus (avec un intervalle de confiance comprise entre 30 392 et 85 953 individus) ;
    • L’estimation du nombre total de chimpanzés est d’environ 288 individus (avec un intervalle de confiance compris entre 141 et 590 individus) ;
    • L’estimation de l’abondance des éléphants déterminée à partir des observations de crottes des stades 1 à 3 représentant 74 crottes, ce qui indique la présence d’environ 125 individus (intervalle de confiance comprise entre 65 et 244 individus).

    Toujours selon les résultats de cette phase, au niveau des espèces menacées inscrites sur la liste rouge de l’UICN, les espèces en danger (céphalophe de Jentink, colobe bai, léopard, hippopotame pygmée) et les espèces vulnérables (cercocèbe fuligineux, colobe blanc et noir, cercopithèque Diane, calao à joues brunes, calao à casque jaune, la pintade à poitrine blanche) sont présentes sur presque toute l’étendue du parc.

    En somme, l’on notera de l’exposé du Cne TIEDOUE que le PNT, refuge de valeurs de biodiversités animales et végétales, présente une stabilité des effectifs de ces valeurs depuis 2011.

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.