Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Le Sous-préfet de Djouroutou remettant un plan de Makoré à un riverain du PNT.
    30-08-2019
    293

    Informations supplémentaires

    Reconstitution du couvert forestier : 10.000 plants d’arbres pour les populations de Djouroutou

    La journée du vendredi 24 août 2019 a été enrichissante pour les populations de Djouroutou, localité située à 7 Km du Parc national de Taï. En effet, une équipe de la Direction de Zone Sud-ouest de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves, s’est jointe au chef Secteur de Djouroutou, Lt OUATTARA Kandja, pour la tenue d’une cérémonie de remise officielle des plants agroforestiers produits dans le cadre du Projet d’Investissement Forestier (PIF) en présence du Sous-Préfet de ladite localité, M. DE KOUADIO Aimé Sylvère Brou.

    Dans son propos introductif, le Chef Secteur, a situé le contexte de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du PIF. Projet qui ambitionne de rétablir le couvert forestier ivoirien par l’implication de toutes les couches sociales.

    « 10.000 plants d’arbres forestiers ont été produits en collaboration avec l’ONG Conservation Taï » a-t-il indiqué. Pour terminer, il a invité les participants à s’engager résolument dans la mise en œuvre de ce projet.

    A la suite du Chef Secteur, le Sous-Préfet s’est réjoui de la mise en œuvre de ce projet et d’y avoir été associé. Il a exhorté les populations présentes à effectivement utiliser les plants qui leur seront distribués.

    Prenant la parole, M. KOUASSI Yao Guy Noël, Chargé des Mesures Riveraines à la Direction de Zone Sud-ouest de l’OIPR a attiré l’attention des participants sur la perte du couvert forestier ivoirien « de 16 millions hectares au début du 20ème siècle, il ne nous reste plus que 3 millions hectares ».

    Il a indiqué que la périphérie du PNT n’a pas échappé à cette dynamique, qui a été exacerbé par l’agriculture, notamment la cacaoculture.

    Poursuivant son intervention, il a fait savoir à l’assistance les différentes actions menées par l’OIPR pour promouvoir les bonnes pratiques compatibles avec la protection du PNT. Au nombre de ces actions, figure la promotion de l’agroforesterie à base de fruitiers forestiers qui, en plus de servir de plants d’ombrage pour la cacaoculture, permettra de développer dans les prochaines années une chaine de valeur liée aux produits de ces arbres.

    Il a donc invité les communautés à s’approprier cette action de l’OIPR et demander aux coopératives récipiendaires de faire un suivi régulier des plants qui seront mis en terre. Au terme de cette journée, le Sous-Préfet a remis symboliquement des plants aux représentants des bénéficiaires tout en exhortant les communautés à mettre en terre ces plants fruitiers forestiers dans les plantations.

    Les 10 000 plants constitués de 8 800 plants de Makoré et 200 d’Irvingia gabonensis sont répartis comme suit : 4000 plants pour la Société Coopérative Fraternité de Djouroutou, 4000 plants pour la Société Coopérative de Youkou et 2000 plants pour les exploitants agricoles individuels.

    Notons que le PIF est financé par la Banque Mondiale et apporte un appui à la gestion durable du Parc national de Taï, au titre de sa composante 2.

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.