Activités

L’état d’avancement des travaux d’aménagements au Parc national d’Azagny évalué

L’état d’avancement des travaux d’aménagements au Parc national d’Azagny évalué

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de conservation des ressources naturelles (CORENA), composante parcs et réserves, l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) a organisé les 19 et 20 juin 2017, une mission de suivi technique des travaux en cours au Parc national d’Azagny.

L’objectif était d’apprécier l’état d’avancement des travaux de réalisation des différents aménagements entrepris depuis décembre 2016 au sein de cette aire protégée de 21.850ha à cheval sur deux départements, à savoir, Grand- Lahou et Jacqueville. Ces travaux sont d’une importance capitale en ce sens, qu’à terme, ils permettront au Parc national d’Azagny de jouer pleinement son rôle de pôle d’attraction touristique dans la région des Grands Ponts.

C’est dans l’ordre normal d’effectuer ce genre de mission de terrain à l’effet de s’assurer que les activités inscrites en début d’année dans le plan d’activités annuelles de chaque aire protégée sont bel et bien réalisées par les prestataires conformément au cahier de charges. Composée principalement de M. Beugré Casimir, Contrôleur budgétaire par intérim, du Commandant Yéo Kassoum, Chargé d’études de la Direction de Zone Sud, la délégation venue d’Abidjan a été appuyée par les agents du Secteur Azagny avec la participation du cabinet de contrôle. La délégation a pu se rendre compte de ce qui a été fait depuis le démarrage desdits travaux.

Il s’agit de 02 bâtiments pour les agents et 01 puits réhabilité à Sonayé, l’ouverture d’une piste de 08 km , le campement hôtel en construction comprenant 03 bungalows de 02 chambres chacun, la réception, un restaurant, 02 km de pistes ,01 logement agent, 01 abri de bateaux, 01 débarcadère et 01 rampe de mise à eau de hors-bords à N’zida, un bâtiment de 07 pièces à usage de bureaux d’agents réalisé à Grand-Lahou et, pour finir avec la première étape de la mission du mardi 19 Juin, la pose de 02 buses et l’ouverture d’une piste de 13 km sur l’ axe fleuve Bandaman- Broukro. Concernant la deuxième étape effectuée le jour suivant, l’équipe a passé en revue les travaux à l’entrée Ségui. Le constat est le suivant : un débarcadère érigé, un espace de pique- nique aménagé à la savane de Ségui et un mirador réhabilité donnant la possibilité aux touristes d’avoir une très belle vue sur le parc. Au niveau de la base-vie de Noumouzou, un bâtiment sur les deux et un puits ont été réhabilités.

Au terme de cette mission de terrain, le Contrôleur budgétaire par intérim de l’OIPR a exhorté l’entrepreneur à mettre tout en œuvre pour achever les différents chantiers ouverts dans le respect des contrats établis.

Voir photos 

Lu 76 fois Dernière modification le mardi, 08 août 2017

Partenaires

coperation_allenande.pngcre.pngcsrs.pngfpr.pnggiz.pngkfw.pngwild.pngwwf.png