Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Historique

    Historique de la création du Parc national de la Comoé

    Historique de la création du Parc national de la Comoé

    Le Parc national de la Comoé, élément le plus septentrional de la "diagonale écologique" traversant le pays du sud-ouest au nord-est, est assurément, un élément majeur du réseau d’aires protégées de la Côte d’Ivoire. Le Parc national de la Comoé tire son nom du fleuve qui le traverse du nord au sud sur environ 200 kilomètres.

    En 1926, l’administration coloniale a procédé, simultanément, à la création du "Parc-refuge de la région du Moyen Sassandra et du Bas Cavally" au sud-ouest (dans la région de Taï) et du "Parc de la région Nord" situé dans la subdivision de Bouna. Ce dernier sera dénommé plus tard "Réserve de faune de Bouna". Sur la rive droite de la Comoé, l’administration a ensuite ordonné le classement de la Forêt de Kong dans le domaine public. Cette aire protégée s’étendait alors, de la route Bouna-Ferkessédougou à la rivière Syin, affluent de la Comoé. Par arrêté n°3603 SF du 03 novembre 1942, a été créée la « Réserve de faune de Bouna », qui a été étendue et officiellement « destinée à être constituée en parc national ».

    En 1968, par Décret n°68-81 du 9 février, l’ensemble formé par la "Réserve de faune de Bouna" et la "Forêt Classée de Kong" est érigé en parc national dénommé Parc national de la Comoé s’étendant sur une superficie de 1 150 000 hectares.

    En termes de superficie, le PNC est la plus grande aire protégée du réseau des Parcs nationaux et Réserves de Côte d’Ivoire. Il est la troisième aire protégée de l’Afrique de l’Ouest après la Réserve de l'Aïr-Ténéré du Niger (7 736 000 ha) et le Parc national du Banc d'Arguin en Mauritanie (1 200 000 ha) et, de loin, le parc national le plus vaste en zone de savane. Avec cette superficie, le PNC regorge un potentiel écologique inestimable qui ne pouvait qu’attirer l’attention de la communauté scientifique et du monde de la conservation sur le plan international. Son classement en Réserve de biosphère en 1982 et en site du Patrimoine mondial en 1983, en témoignent.

    Agenda

    Partenaires

    Suivez-nous sur les réseaux
    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.