Editoriaux

Message du Directeur Général de l’OIPR pour la revue

Message du Directeur Général de l’OIPR pour la revue

Le rôle des aires protégées dans le maintien de la diversité biologique et des processus écologiques essentiels à la vie est indéniable. En Côte d’Ivoire, le Gouvernement, conscient de cette réalité a réaffirmé sa volonté de préserver ces espaces naturels

en initiant une réforme dont la mise en œuvre a démarré en 2002 avec le renforcement du cadre juridique et institutionnel du secteur des Parcs nationaux et Réserves naturelles (PNR).

Malgré ces efforts appuyés par les actions de sensibilisation menées sur le terrain, force est de constater que les PNR demeurent soumises à des pressions et menaces imputables pour l’essentiel, aux pratiques agricoles non durables, à l’urbanisation mal contrôlée, l’orpaillage clandestin et enfin au braconnage.

En plus de ces menaces récurrentes, il faut rappeler que les PNR ont été durement affectés par l’instabilité sociopolitique et la crise post-électorale récentes. Cinq ans après la sortie de cette période difficile, force est de reconnaitre que l’état général de conservation du réseau national d’aires protégées s’est nettement amélioré grâce aux mesures de reprise en main et de gestion efficaces mises en œuvre par l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) sur le terrain. Ce constat, attesté par les rapports d’activité et d’exécution des projets, est à mettre à l’actif de l’ensemble du personnel de l’OIPR qui a joué sa partition dans l’accomplissement de la mission à elle confiée. En effet, chacun, que ce soit à la Direction Générale ou dans les Directions de Zone, a au cours des cinq dernières années, mis un point d’honneur à œuvrer pour une convergence des actions vers l’objectif commun qui est la préservation et la valorisation des Parcs nationaux et Réserves naturelles de Côte d’Ivoire.

C’est donc à juste titre que nos mérites ont été reconnus par l’Etat de Côte d’Ivoire avec l’attribution de deux prix d’excellenc eà l’OIPR, en l’occurrence, le 2ième Prix d’Excellence de la meilleure administration publique en 2015 et le Prix d’excellence pour le Meilleur Comité de gestion locale des aires protégées, en 2016. Ces deux distinctions traduisent la reconnaissance de l’Etat pour le travail accompli et devraient susciter en nous, un engagement à fournir des efforts continus afin d’aller toujours plus loin dans cette noble mission qui est la nôtre, bien illustrée par le slogan suivant :« Ensemble, poursuivons donc l’œuvre de préservation de nos PNR, pour les générations actuelles et futures ».

C’est le lieu de renouveler au nom de tout le personnel de l’OIPR, nos remerciements au Dr Rémi ALLAH-KOUADIO, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, pour son soutien constant, ses conseils avisés et surtout ses pertinentes instructions. En effet, il ne subsiste aucun doute que des sillons importants pour l’avenir des PNR ont étés tracés sous sa houlette, dans le droit fil de la mission a lui confiée par SEM Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

La part de nos partenaires techniques et financiers dans la capacité actuelle de l’OIPR à répondre efficacement aux attentes du Gouvernement en matière de gestion durable des PNR, est également à souligner. Leurs interventions ont permis à l’OIPR de bénéficier d’un appui technique et de financements de projets prenant en compte les fonctions de gestion telles que le suivi écologique, la communication pour le changement de comportement des populations, le renforcement des capacités, l’aménagement et la surveillance des PNR, etc.

Des projets à l’image de ceux relatifs à la conservation des parcs nationaux de la Comoé et de Taï, et à la Conservation des Ressources Naturelles (CORENA) issue du 1er Contrat de Désendettement et Développement, ont eu un impact positif sur le processus de conservation des PNR. Cette dynamique sera maintenue et renforcée avec la mise en œuvre du projet de gestion intégrée des aires protégées de Côte d’Ivoire dont le lancement a eu lieu au Parc national du Banco, le jeudi 25 août 2016 en présence de M. Erick Solheim, Directeur Exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

Je voudrais, par conséquent, exprimer toute la reconnaissance de l’OIPR à tous nos partenaires techniques et financiers, et les assurer que l’OIPR continuera d’assumer sa mission avec toujours l’ambition de faire encore plus chaque jour.

Pour terminer, j’engage le personnel de l’OIPR à maintenir le cap dans la recherche de l’excellence afin d’assurer un avenir encore plus radieux au réseau national d’aires protégées.

Au travail !

Lu 483 fois Dernière modification le mercredi, 26 octobre 2016

Partenaires

coperation_allenande.pngcre.pngcsrs.pngfpr.pnggiz.pngkfw.pngwild.pngwwf.png