Editoriaux

Editorial par le Directeur Général M. Adama Tondossama

Editorial par le Directeur Général M. Adama Tondossama

Dans le cadre de la protection de l’environnement, plusieurs concepts sont en train d’émerger. On peut citer, entre autres, le développement durable et l’économie verte. Parallèlement, l’éco-tourisme prend de l’ampleur.

Si l’on se place sur la ligne des participants du 1er sommet mondial sur l’éco-tourisme, ce concept, en plus de contribuer à la protection du patrimoine naturel et culturel, se décline selon les principes suivants :

  • Il inclut les communautés locales dans sa planification, son développement et son exploitation tout en contribuant à leur bien-être.
  • Il se prête mieux à la pratique du voyage individuel ainsi qu’aux voyages organisés pour de petits groupes.

L’éco-tourisme peut faire profiter les aires protégées et les communautés de trois façons : en générant de l’argent pour gérer et protéger les habitats naturels et les espaces, en donnant l’opportunité aux populations riveraines, en particulier, de disposer de gains économiques grâce aux aires protégées ; enfin, en offrant un moyen par lequel l’intérêt des individus locaux et étrangers pour la conservation peut être accru.

C’est pour cette raison que la participation communautaire est activement prônée à l’OIPR. L’association des populations locales à l’activité des Parcs nationaux et Réserves naturelles(PNR) adossée au rôle du secteur privé et des ONG est vue comme une nécessité face au défi de la pauvreté. L’OIPR ne peut se permettre le luxe de gérer les aires protégées au seul nom de la protection de la nature.

Une planification de ces aires pour en faire la ressource centrale du développement durable par le tourisme est au cœur des activités de l’OIPR, qui doit prendre sa part au vu des potentialités touristiques des Parcs nationaux et Réserves naturelles. Avec le retour de la normalité, l’option choisie par l’OIPR est de doter les PNR d’un document d’orientation stratégique pour la relance de l’écotourisme. Cette relance se fera de façon progressive en commençant par les PNR présentant le moins de difficultés dans leur valorisation touristique.

Lu 7376 fois Dernière modification le lundi, 10 octobre 2016

Partenaires

coperation_allenande.pngcre.pngcsrs.pngfpr.pnggiz.pngkfw.pngwild.pngwwf.png