Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Un patrimoine Mondial à la Villa Kaïdin
    11-09-2014
    378

    Informations supplémentaires

    Un patrimoine Mondial à la Villa Kaïdin

    Les locaux de la Villa Kaïdin, sis à la riviera golf, ont été le cadre de la projection de films sur le Parc national de Taï, le 25 juin dernier. Cette séance de projection qui a connu trois temps forts a enregistré la participation de nombreuses personnalités (représentants de ministères ; diplomates ; chefs d’entreprises ; représentants d’institutions ; etc.).

    Outre les mots de bienvenue de Kaïdin le Houelleur, Directrice de la Villa kaïdin, les participants ont eu droit aux adresses de la chargée de programme GIZ/Profiab, du Directeur Général de l’office Ivoirien des parcs et Réserves et du Directeur exécutif de la Fondation pour les Parcs et Réserves.

    Ces trois intervenants ont situé, d’une part, le contexte de cette rencontre, qui avait pour objectif de porter, à un haut niveau, le message de la conservation des aires protégées en général et du Parc national de Taï (PNT) en particulier. D’autres parts, ces allocutions ont été mises à profit pour rappeler aux participants la place importante qu’occupent les aires protégées dans la stabilisation du climat, toute chose qui favorise de bons rendements agricoles et qui fait le bonheur du monde paysans et des agroindustriels, qui étaient par ailleurs fortement représentés. Ces allocutions ont été également le lieu de faire le bilan des acquis et de dresser les perspectives pour la gestion des aires protégées.

    Trois films ont été projetés au cours de cette soirée :

    • « les animaux du Parc national de Taï », ce film qui est un fruit de la recherche dans le PNT est une compilation des captures vidéo des caméras pièges installés dans le parc. Ce film permet de voir dans leur habitat naturel des espèces animales dont la présence dans le parc n’étaient prouvée jusqu’alors que par des indices (empreintes, crottes, poils, plumes ou cris) ;
    • « SOS, forêts ivoiriennes » réalisé par la Fondation pour les chimpanzés sauvages, ce film relate la vie des chimpanzés dans leur habitat naturel, la forêt, et les pressions qu’ils subissent du fait des actions de l’homme (braconnage destruction de la forêt). Ce film est un appel à la prise de conscience sur les dangers qui planent sur cette espèce en particulier mais en générale sur toute la diversité biologique des aires protégées ;
    • « Forêts secrètes, secrets d’eaux », ce film réalisé par Kaïdin le Houelleur est une forme de sensibilisation des consciences à la préservation de l’environnement à travers l’art, notamment des créations artistiques éphémères dans le Parc national de Taï.

     

    Durant le cocktail servi en fin de séance, les participants ont continué les échanges sur les trois films et la problématique de préservation des aires protégées.

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.