Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Photo de famille après l'atelier.
    24-04-2018
    403

    Informations supplémentaires

    Protection du Parc national de Taï : 72% de performance au 1er trimestre

    L’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) a fait le mercredi 18 avril 2018, un atelier bilan de ses activités dans le Parc national de Taï, au premier trimestre, dans le cadre de son plan d’opération de l’année en cours, en notant une performance de 72% dans la réalisation des différents programmes prévus pour l’amélioration de la préservation de la flore et la faune, avec l’appui des parties prenantes.

    « On a abouti à une performance de 72% qui est un très bon score, car ce n’est pas facile de gérer un tel espace, au milieu d’une mer de cacaoyers », a déclaré le Directeur technique de l’OIPR, Colonel N’Goran Djè François. Il a précisé que les sept programmes prévus dans le plan d’opération de l’année pour le premier trimestre ont tous été déroulés, mis à part quelques difficultés liées à l’appui aux populations riveraines.

    Les responsables de l’OIPR et leurs différents partenaires dans le projet se sont réjouis de cette performance qui est la plus élevée des quatre dernières années, selon le directeur de zone Sud-ouest de l’OIPR, lieutenant-colonel Diarrassouba Abdoulaye, gestionnaire du Parc national de Taï. Il a également noté que le taux de réalisation effectif est de 15% contre 20% attendu.

    Le Colonel N’Goran a souligné que ces résultats ne sont pas pris comme des acquis, car le phénomène de braconnage sur la faune et les intrusions de certaines populations à la recherche de terres agricoles constituent des menaces permanentes nécessitant une vigilance permanente, pour laquelle des équipes sont constamment en alerte, afin de décourager toutes intrusions illégales. L’implication et la collaboration des populations riveraines ont été saluées dans la surveillance de cet espace.

    Cet atelier a été aussi l’occasion de présenter les résultats préliminaires des travaux de recherche scientifiques, ayant porté les oiseaux d’eau du Parc national de Taï avec pour thème : « Diversité et distribution des oiseaux d’eau du Lac de Buyo et impact des variations climatiques et des activités humaines sur les oiseaux d’eau migrateurs des zones humides de la réserve partielle de faune du N’zo ». Etudes menées par la doctorante N’goran Ahou Prisca Nadège, sous la supervision du Professeur Yaokokorè Béibro.

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.