Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Promotion de la pomme d’anacarde
    07-03-2019
    77

    Informations supplémentaires

    Promotion de la pomme d’anacarde

    Les dérivés alimentaires du fruit présentés aux populations des Régions du Bounkani, du Gontougo et des Lagunes.

    La GIZ/PROFIAB II et l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), en partenariat avec le Ministère de l’agriculture et du développement rural et le Conseil anacarde-coton ont organisé une caravane du 9 au 24 février 2018 dans la région du Bounkani, à la périphérie du Parc national de la Comoé, du Gontougo et des Lagunes.

    Objectif, informer les populations sur la possibilité de tirer profit de la pomme d’anacarde à travers des dérivés alimentaires.

    Ainsi au cours des étapes de la région du Bounkani, pour les localités de Bouna, Doropo, Kotouba, Nassian et celles du Gontougo concernant le village de Flakiedougou et la ville de Bondoukou ainsi qu’à Abidjan, il a été question, pour les animateurs, cuisiniers et techniciens de la caravane de faire la démonstration de la transformation du fruit, la pomme d’anacarde en alloco, pâté, confiture, liqueur, boulette et jus.

    Les séances de dégustation gratuite organisées ont montré l’intérêt des hommes, femmes et enfants qui en redemandaient. « L’implication de l’OIPR, a indiqué le Cdt KISSI d’Andous, Chargé des mesures riveraines à l’OIPR se justifie par le fait que l’activité cadre avec le rôle d’appui au développement socio-économique de la périphérie du Parc national de la Comoé. Il convient de s’associer aux initiatives alliant conservation de la biodiversité et développement local, avec le concours de toutes les parties prenantes. Le parc sert de refuge aux pollinisateurs de l’anacardier, il faut le préserver pour qu’il contribue à l’amélioration des productions agricoles ».

    Pour M. AKA Michel, expert biodiversité à la GIZ/PROFIAB II, « il est important de faire la promotion de la pomme d’anacarde et ses dérivés alimentaires. Le constat fait est que les producteurs privilégient la noix et jettent le fruit. A travers cette caravane, nous voulons montrer la nécessité de prendre en compte la pomme d’anacarde, sources de compléments de revenus à travers les dérivés alimentaires. » Il faut noter que des autorités préfectorales, les Directeurs régionaux de l’agriculture, de l’environnement et du développement durable et des représentants du conseil coton-anacarde et de l’OIPR ont participé activement à cette 1ère édition de la caravane de la pomme d’anacarde.

    Au terme de jeux questions réponses opposant des établissements scolaires, des presses-jus ont été glanés par les lauréats. En outre, un don de presse-jus a été fait à l’endroit des sœurs catholiques de l’orphelinat des jeunes filles du département de Bondoukou.

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.