Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

    Activités

    Troisième suivi trimestriel du Plan d’Opérations  du Parc national de la Comoé au titre de l’année 2019: La Direction de Zone Nord-est maintient le cap pour l’atteinte des objectifs de l’année.
    14-10-2019
    255

    Informations supplémentaires

    Troisième suivi trimestriel du Plan d’Opérations du Parc national de la Comoé au titre de l’année 2019: La Direction de Zone Nord-est maintient le cap pour l’atteinte des objectifs de l’année.

    C’est dans la salle de réunion de la préfecture de Kong que s’est tenu, le 10 octobre dernier, le troisième atelier de suivi trimestriel du Plan d’Opérations 2019 du Parc national de la Comoé (PNC).

    Cette importante séance de travail a été présidée par M. GOUA Bi Lézié Bénédict, Secrétaire Général de Préfecture, représentant le Préfet du Département de Kong. Elle a enregistré la participation des Sous-préfets de Kong, de Sikolo et de Bilimono, des gestionnaires du PNC, des Chargés d’Etudes de la Cellule de Contrôle et de Planification de l’OIPR, des partenaires techniques et financiers (GIZ/PROFIAB, KFW/GOPA), des responsables locaux des ministères techniques, des représentants des Conseils Régionaux du Bounkani et du Tchologo, des responsables d’associations locales à savoir les AGEREFs et du président la Plateforme des Chefs Traditionnels de la périphérie du PNC.

    Comme à l’accoutumée, ce type de rencontre a été le lieu de faire le bilan des activités réalisées au troisième trimestre sur la base du plan d’opérations annuel établi en début d’année 2019, de partager les difficultés rencontrées et de proposer des mesures correctives, d’une part, et de présenter les résultats d’études effectuées, d’autre part.

    Les activités mises en œuvre sur la période de juillet à septembre 2019, qui ont été passées en revue, sont inhérentes aux six (06) programmes de gestion du PNC que sont (i) la protection et gestion rationnelle des ressources, (ii) l’appui aux populations et autres acteurs de la périphérie, (iii) le suivi écologique et recherche scientifique, (iv) le financement durable, (v) les aménagements, (vi) la gestion et l’intégration régionale.

    A cela, il faut ajouter les présentations portant sur (a) la contribution de la GIZ/PROFIAB II aux actions d’appui à la protection du parc et au développement local, (b) les résultats des activités de surveillance du PNC avec l’outil SMART, (c) les résultats de l’étude sur les grands carnivores et (d) l’ossature du projet de gestion des risques de catastrophes du PNC.

    C’est un bilan jugé relativement satisfaisant avec un taux d’exécution de 58,76% contre 55,29% au 2ème trimestre. Le maintien de la performance du PNC en dessous des 60% est imputable aux investissements en infrastructures, pour lesquels les travaux, quoique imminents, ne sont pas entamés et qui ont un poids financier important dans le Plan d’Opérations. Toutefois, il est à saluer les avancées notables enregistrées dans la conduite de certains dossiers d’investissements portant sur l’ouverture des pistes intérieures principales du PNC, l’acquisition de matériel roulant et de surveillance aérienne ainsi que la réhabilitation des ouvrages agropastoraux au profit des populations locales.

    Au terme de cet atelier, le Lieutenant/Colonel KOUADIO Yao Roger, Directeur du parc, au nom du Directeur Général, Colonel TONDOSSAMA Adama, a renouvelé ses remerciements aux participants pour l’ensemble des contributions effectuées pour la gestion de notre bien commun. Reconnaissant les nombreux défis liés à la protection du parc, il s’est engagé avec son équipe à poursuivre les efforts de conservation avec la même passion et détermination. Il a, enfin, exhorté les communautés locales à plus de collaboration pour réduire, dans certaines zones du parc, les poches d’agressions liées à l’orpaillage et autres activités proscrites.

    Pour finir, le président de séance, M. GOUA Bi Lézié Bénédict, Secrétaire général de Préfecture de Kong, s’est réjoui de l’ambiance conviviale qui y a prévalu et instruit les gestionnaires à donner vie, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, aux recommandations formulées.

    Copyright © 2017 OIPR - Tous droits réservés
    06 BP 426 Abidjan 06 - Tel : (225) 22 41 40 59 - Fax : (225) 22 41 38 67 - Email : info@oipr.ci
    Conception & Hébergement : Servitis

    Please publish modules in offcanvas position.